lundi 27 avril 2015

Et si?

Et si c'était une erreur?
Et si cela ne se passe pas comme prévu?
Et si ton frère de t'aime pas?
Et si mon amour n'était pas aussi fort que pour le premier?
Et si on arrivait pas à trouver notre place dans cette nouvelle famille?
On pense que tout va de soi et que maintenant que l'on sait à quoi s'attendre, on se sent mieux préparé. Mais en fait non. On se sent certes plus détendu mais d'autres questions, d'autres peurs surgissent. Ce petit monde qui a déjà été bouleversé, on a mis du temps à trouver nos marques, on se sent bien, à l'aise. L'organisation n'est pas du tout notre fort alors des fois c'est le bazar.
Comment on va faire avec un +1?
Et si notre petit monde ne s'en remettait pas?
Et si on arrivait pas à suivre?
Et si on regrettait?

Tellement de questions qui ne se sont pas posées lors de ma première grossesse. Parce que c'est la première et que l'on découvre tout, on a eu cette envie de fonder une famille et on ne savait pas bien encore ce que cela impliquait.
Maintenant on sait. Cette envie est revenue, plus forte et plus viscérale. Le bonheur est la bien sur, mais le futur m'inquiète.
Je ne réalise pas encore, pourtant dans une semaine je ferais l'écho des 3 mois et la tout le monde sera au courant. 
Je suis suis heureuse et inquiète. Impatiente et paniquée. je veux profiter encore de mon fils unique et j'ai hâte de voir cette fratrie se découvrir.

Bon la tout de suite maintenant j'ai surtout hâte que ces putains de nausées disparaissent!!!!

jeudi 16 avril 2015

les 10 films qui m'ont marqués

On a tous dans notre mémoire des films qui nous ont choqués (en bien ou en mal) des films qui ont marqués notre vie et qui nous ont fait réfléchir.
J'en ai plusieurs à mon actifs qui encore maintenant me laisse un souvenir assez fort.


1) "Il", ou le film qui te fait détester les clowns.
A cette époque on se faisait souvent des aprem films avec les copains, on avait 14 ans on faisait les cons à regarder des daubes inter sidérales ou des films d'horreurs tantôt kitch tantôt sanguinolent. Et un jour, vient ce film.



Je crois que j'ai perdu une part de mon innocence ce jour-la, ce n'est pas spécialement gore mais putain tu peux plus blairer les clowns après ça!(rien que de chercher l'image ça me fout les jetons!)



2) Les dents de la mers

Ouai bon la c'est un classique hein. le film qui à définitivement fait passer les requins pour des monstres et m'a dégouté de la plage pour un moment. Ce pauvre Spielberg ne devait certainement pas penser que ce film marquerait à jamais des millions d'enfants, pourtant avec le recul il est vraiment en carton ce requin mais la musique et la mise en scène en font un film oppressant et flippant.




3) Sin City.

Jusqu'à présent j'étais encore dans un style de film très classique (j'avais à peine 17 ans) et ce film m'a complètement bouleversé! Le style, le format noir et blanc, les acteurs, les histoires complètement folles (et je n'aborderais pas le rôle d'Elijah Wood qui m'a glacé le sang) un film ovni, effrayant, magnifique, captivant et qui m'a ouvert les portes des films plus confidentiels voire complètement perchés.


4) La vie est belle

Je pleure à chaque fois, oui oui. De toute façon je suis une chiffe molle mais cet acteur est tout simplement fantastique. Son excentricité et sa bonne humeur arrivent à aborder un sujet tellement triste et délicat que j'ai même rigolé comme une dingue lors de la scène où il "traduit" ce que dit le militaire concernant les règles du camp de concentration. Culte, culte et re culte!

5) Shame

Bon avec celui la j'ai eu du mal. J'avoue que c'est juste la présence de Mickael Fassbender alias magneto qui m'avait motivé dans mon choix. J'aime bien voir des acteurs que j'aime dans d'autres registres, dans des rôles complètement différents pour voir comment ils se débrouillent, et bien je n'ai pas été déçue!!!!Le sujet est très délicat et sensible : la dépendance au sexe et tout ce que cela implique dans ses relations sociales. Il m'a dérangé, il m'a dérouté et puis je l'ai ruminé pendant plusieurs jours. Quand un film me marque comme ça, je le rumine un moment et parfois cela remet des choses en questions dans ma manière de voir les choses. La ce qui m'a surtout marqué, c'est l’exhibition et les termes crus qui contre balancent avec ce personnage si désemparé et si fragile qu'on a envie de lui faire un câlin (ouai c'est une excuse bidon je sais bien).

6) La liste de Schindler

Bon la aussi c'est du classique. J'adore les histoires vraies, surtout quand elles sont aussi belles et émouvantes et de plus sont réalisés par un de mes réalisateurs préférés : Steven Spielberg himself! Ce film est tellement triste et à la fois beau, le noir et blanc qui montre avec subtilité et sobriété une époque si honteuse pour l'humanité avec un Liam Neeson et Ben Kinglsey fantastiques.


7) Requiem for a dream

On change de registre, ce film devrait être projeté à tous les lycéens ça en calmerait plus d'un!!!non je déconne mais outre le sentiment de dégout qui m'a envahit tout au long du film, j'ai définitivement renoncé à toute tentation de tester la drogue, pour toujours!Ma petite soeur voudrais le voir mais j'avoue que je suis trèèèèès réticente à l'idée de revoir ce film si dur et si traumatisant. Par contre la BO est une tuerie!


8) American History X

Je me rends compte qui a pas mal de film en rapport avec les nazis ou la seconde guerre mondiale. Faut croire que ça me touche surtout que la on a un film vraiment bien foutu car il ne parle pas que des nazis mais de la haine et de la colère en général. On remonte le fil de l'histoire de Dereck (Edward Norton je t'aime épouse moi) à travers les yeux de son jeune frère et on se rend compte que leur choix n'est motivé que par la colère, la peur et un environnement familiale bouleversé par la mort de leur père. On se rend compte qu'aucun de leur idéaux n'est vraiment justifiés et qu'il est si facile de tomber dans la facilité et la peur de l'autre.

9) l'Expérience

Tiré d'une véritable expérience scientifique qui à mal tournée, ce film raconte l'histoire d'un journaliste, Tarek Fahd qui fait en immersion, une expérience avec 19 autres personnes. 12 d'entre eux sont désignés prisonniers et 8 gardiens, le but? Ils doivent jouer leur rôle le plus sérieusement possible pendant 1 mois. Sauf que dès le 2 ème jour, ça se corse et sous l'impulsion d'un gardien un peu trop zélé, la situation échappe complètement aux scientifiques et l'expérience se confond avec la réalité avec un enjeu de taille : survivre! Quand on sait que ça part d'une vraie histoire, on se rend compte à quel point les instincts animaux et la survie prennent toujours le dessus!

10) Arlington Road

Ce n'est pas un film qui a marqué le cinéma mais c'est le premier que j'ai vu avec une fin aussi sombre. Je me souviens avoir été en haleine pendant tout le film, attendant que la situation s'arrange ou que le héro s'en tire sauf que (spoiler) à la fin le gentil crève comme une merde et le méchant voisin terroriste gagne la partie et s'en va tranquillement. WTF!!!!!Ca m'avait complètement anéanti de voir que certains films pouvaient finir aussi mal (j'étais un peu bisounours à l'époque).



lundi 13 avril 2015

Préparer son voyage en Islande part 1

Le grand départ approche et pour ceux que ça intéresse, voici les étapes que nous avons suivi pour élaborer notre voyage avec un enfant de 2 ans 1/2.
Il faut savoir que même si l'Islande est peu connu des touristes, c'est un pays assez cher et qui devient de plus en plus populaire donc il me semble important de bien se préparer sur les tarifs et les possibilités de voyages avant.



1er étape : les billets d'avions.
A moins de vouloir y aller à la nage c'est quand même plus simple de commencer comme ça! A quelle période voulez vous y aller? Pour quelles activités? plutôt hiver ou été?

Nous avons choisi le mois de mai car on est encore en basse saison (financièrement parlant c'est avantageux) moins de monde et on profite quand même d'un temps pas mal (en gros c'est le début de l'été) ce qui est important pour la suite du programme. Puisque nous voulions nous balader, découvrir la faune et la flore locale il était important de choisir une période où on ne risque pas de mourir de froid en 2 min (rapport qu'on a aussi le petit avec nous) mais qui nous laisserais une relative tranquillité (on aime pas les gens).
Donc on a guetté sur tous les sites possibles pour finalement nous rabattre sur wowair les billets d'avion sont le moins cher du marché, nous en avons eu pour environ 450 euro aller/retour à 3 personnes + un bagage de 20kg (bien penser à compter les bagages supplémentaires non compris dans le tarif de base) un départ en semaine pour une semaine hors période scolaire.
Je rajoute les billets de train car l'avion part de Paris. Nous avons décidé de partir un jour plus tôt afin d'être sur place avant (le départ de l'avion étant à 12h10 on se voyait mal faire train+ avion dans la même journée) sachant aussi que le seul train qui fait Bordeaux/Paris Aéroport arrivait à 11h50 donc beaucoup trop tard pour nous. Je me suis mise une alerte pour avoir les billets dès la sortie donc : aller/retour Bordeaux paris aéroport  pour 3 personnes = 90 euro.

mardi 7 avril 2015

ma belle mère (et ma belle famille)



C'est toujours à la mode, on en parle souvent. Ben oui, le sujet qui fâche la "belledoche" comme on dit, l'intrusive, la relou, la donneuse de leçon bref le cauchemar du couple moderne!

Chez moi, point de tout cela. Pourtant je suis une moitié une fille qui ne supporte que très modérément les sujets à base de vernis, boutique et brushing et une forte tendance à l’associabilité. Ma belle mère, c'est le genre à être invité chez toi mais qui fait à manger et débarrasse quand même, le genre qui se bourre la gueule avec ses enfants et va au concert de Scorpion ou de Ska-p.
Bon son seul défaut, elle voue un culte à Mylène Farmer, on ne peut pas tout avoir non plus!

lundi 30 mars 2015

lettre à mon corps

Salut toi,

On se connait depuis un moment maintenant, on commence à bien se connaitre hein?Déjà je voulais te remercier pour avoir tenu le choc durant ma première grossesse, prise de poids normale, pas de vergetures sur le ventre et j'ai rapidement retrouvé ma ligne. Non franchement je tenais à le dire t'as été cool sur ce coup la.
C'est vrai que de mon coté je suis pas super sympa avec toi, je mange un peu n'importe comment, le sport ne fait pas partie de ma religion et souvent mes excès (que je tente de modérer) me rappel à quel point t'es bien sympa de tenir le choc. Et je ne parle pas du manque de sommeil/pétage de cable/stress et autres joyeusetés du parent qui me font perdre des années très régulièrement.

Seulement voila, je débute un nouveau cycle. J'attaque une autre période de ma vie où je vais pas mal te solliciter. Avec ce nouveau locataire je vais repousser un peu plus tes limites et te demander encore une fois de bien vouloir épargner mon ventre des vergetures. Ces derniers jours de nausées et de grippe me font déjà sentir que je vais en chier, c'est un fait, maintenant que j'ai des bagages (un enfant) la route ne sera pas aussi tranquille que la première fois et je m'en rends compte.
TU es en droit de m'en vouloir mais si tu pouvais tenir encore un peu histoire d'arriver au bout de cette année déjà pas mal compliquée, promis je te revaudrais ça!
Je ferais du sport, je prendrais soin de moi et cette fois ça sera la dernière promis!

On pourrait commencer par arrêter de tomber malade toutes les semaines ça serait bien non? Je ne veux pas trop t'en demander, mais l'hiver prochain c'est sur, je vais faire péter les pilules pour blinder mon système immunitaire parce que la j'ai plutôt l'impression d'être des toilettes publics un soir de concert (genre pas vraiment concert de Chantal Goya en plus).
Je compte sur toi,

bisous

debby qui regrette déjà les suchis

mardi 24 mars 2015

La fausse couche ou comment te faire prendre pour une conne

Je lis l'article de LaMiteOrange, et ça me fait réfléchir. Je repense à cette période où j'ai vécue une fausse couche et surtout à la manière donc j'ai été traité par le corps médical.

Bien sur chacun à son vécu, moi je n'étais qu'à 4 semaines, soit quedal au yeux des gens/médecins. C'est vrai quoi, on est au début, c'est même à peine visible à l'échographie pourtant on l'aime déjà ce petit machin.
Je suis tombé enceinte au cycle 3, avec une chance énorme par rapport à certaines personnes mais je l'ai vécue comme un échec.
L'échec de mes espoirs, de mes rêves, tu te reprends ton bonheur dans la gueule et surtout ne te plains pas trop hein, ça arrive dans plus de 15% des débuts de grossesse.

Tout commence comme la plupart des fausses couches :
Je sens des douleurs énormes dans mon ventre, puis du sang.
Je pars pour les urgences en sachant très bien que c'était fini, mais j'y vais quand même (mon côté naïf).
Je me trompe d'hôpital (boulet)
J'arrive enfin aux urgences et 2 jeunes médecins me reçoivent. Je suis intimidé, je renifle pour ne pas pleurer ouvertement et je tente de garder un peu de dignité.
L'une des nanas me dit

-"vous êtes malade?"
Moi "non pourquoi?"
- "Parce que vous reniflez"
Moi "ben non"
- "AAHHHH ok vous êtes bouleversé!!"

Ben ouai il se trouve que je suis pas venue pour une rhino mais une putain de fausse couche (connasse). Une prise de sang plus tard, mon homme me rejoint et on va faire un tour en attendant les résultats qui seront bien sur négatifs.

Je veux juste dire que je ne m'attendais pas à un suivi de folie genre 4 médecins et 2 psy mais un minimum de reconnaissance de la douleur, une empathie pour ce moment pas très sympa à vivre et ensuite repartir de plus belle. Franchement je sais bien que ça arrive à tout le monde et que des fois ça arrive à 4 ou 7 mois de grossesse, mais BORDAYL au moment où ça t'arrive tu t'en fout des autres il n'y a que tas tristesse qui compte!
Ca m'a sidéré parce que sur le coup t'as juste envie de pleurer et digérer cet échec et on te fait clairement sentir que non, t'as pas à être triste, t'as déjà de la chance que ça marche, de toute façon on s'en fout c'était même pas un vrai bébé......Je n'en ai même pas parlé à mes amis de peur de "les faire chier" avec cet incident!

Sachez juste que oui vous avez le droit d'être triste, vous avez le droit de pleurer et de prendre le temps de remonter la pente. Oui c'est un échec mais il ne faut pas se concentrer dessus, allez de l'avant et maintenez la confiance en votre corps, il vous a lâché sur ce coup mais il ne fait que son boulot! Prenez quelques jours pour vous et repartez de plus belle!

si tu veux être prem's sur les nouveaux articles